Le PNRL dit non au stockage de déchets radioactifs

Le Parc Naturel Régional de Lorraine (PNRL) a refusé et à juste titre l’implantation d’un site de stockage de déchets nucléaires de faible activité à vie longue (FAVL), proposée par l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA). La décision a été soutenue par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France. 
En effet, l’implantation d’un tel équipement n’est pas compatible avec les objectifs d’un Parc naturel régional, qui doivent notamment assurer la protection et la valorisation du patrimoine naturel d’un territoire. Ainsi,  le PNRL a rappelé que l’article L.331-1 du code de l’environnement  stipule clairement qu’il importe d’assurer la protection des territoires des parcs, aussi bien leur sol que leur sous-sol,  en les préservant des dégradations et des atteintes susceptibles d’en altérer la diversité, la composition, l’aspect et l’évolution. 
Au delà de la contradiction écologique évidente de l’objectif d’un parc naturel et d’un centre de stockage de déchets nucléaires, le PNRL a déploré l’absence totale de consultation de la part de l’ANDRA et de l’Etat français sur un tel projet d’enfouissement. Pourtant, le PNRL avait demandé à plusieurs reprises d’être associé à la réflexion. En vain. Le principe de précaution, l’absence de débat et de consultation du Parc par les services français et l’ANDRA, malgré la demande exprimée, ainsi que la mise en danger de l’exigence de qualité et d’image justifient complètement cet avis défavorable selon la Fédération des Parcs naturels régionaux de France. 
Pour rappel, les BLE avaient ainsi mis en garde les collectivités et leurs lecteurs du danger que constituaient les mauvaises intentions de l’ANDRA pour notre belle province. La démarche aussi obscure que sournoise de l’ANDRA et la décision du PNRL ne peuvent que confirmer notre avis et nos craintes. Nous réitérons donc nos appels en direction du peuple lorrain qui doit bien prendre conscience de cette menace pour sa province et sa qualité de vie. En aucune manière, la Lorraine ne doit devenir le cimetière radioactif de Paris !  

1 réflexion au sujet de “Le PNRL dit non au stockage de déchets radioactifs”

  1. Merci au BLE d’alerter les Lorrains …
    Il est grand temps de réagir en effet , car le débat n’est pas nouveau …
    Et il est fort dommage que les réactions soient si peu entenduent par une grande partie de la population …
    Je pense que trop peu de personnes s’investissent contre l’enfouissement … il y a une pacivité qui exaspére ?
    On laisse courir , on met la téte dans le sable en attendant de voir …
    Et cela sert les organismes comme l’Andra , arrosant d’argent certaines municipalités …
    Il est facile de se laisser acheter …moins de résister …
    Que laisserons nous a nos enfants …?
    Quelle planéte leur réservons nous …
    Je peux cependant préciser que dans mon secteur , les Maires , en particulier celui de ma commune , et son conseil municipal ont voté contre le stockage

Laisser un commentaire