Bitche aura son régiment !

Soulagement dans la bourgade mosellane après l’annonce, lors de la Conférence de Munich sur la Défense européenne, que le 16e bataillon de chasseurs de Saarburg en Allemagne allait être rapatrié à Bitche. La commune de 5 700 habitants proche de la frontière allemande avait appris en juillet qu’elle allait perdre son 57e RA, soit 1257 personnel militaires et 120 civils. Le bataillon de Saarburg comprend 1 200 hommes, soit presque autant que le 57e RA. La moitié, soit 600 militaires, pourrait même arriver à Bitche dès juin prochain. La ville lorraine espère toutefois pouvoir garder les personnels civils français. 
Ces annonces apportent un peu de baume au cœur à la Lorraine qui a particulièrement payé un lourd tribut à la réforme de la carte militaire. Bitche devrait ainsi pouvoir encore vivre. Mais quel avenir pour Commercy, également sévèrement touché par les restructurations militaires et qui ne voit toujours rien venir en guise de compensation ? 
A titre d’exemple, en Moselle, Dieuze va perdre le fameux 13è régiment de dragons parachutistes et son millier de militaires envoyé dans le Sud-Ouest. Cette perte devrait normalement être compensée par la venue d’une « école militaire » qui pourrait accueillir plus d’un millier de personnes. Tandis que le 2e régiment du génie de Metz (874 personnes) fermera en 2010, un an avant la BA 128. 

Laisser un commentaire