2009 ou l’année des grands chantiers ?

Que soit à Metz, à Nancy ou un peu partout en Lorraine, l’année qui vient de débuter s’annonce « constructive » et riche en chantiers. Revue de quelques uns des grands travaux qui vont marquer de leur empreinte notre province pour un bon nombre d’années.

2009 verra tout d’abord la fin de la construction du Centre-Pompidou Metz, a priori courant septembre, même si celui-ci n’ouvrira ses portes au public qu’au printemps 2010. C’est LE chantier phare par excellence en Lorraine. Si aujourd’hui le gros œuvre est terminé, la première pièce de la charpente devrait arriver début février en provenance de l’usine Holzbau Amann en Forêt Noire. Toujours à Metz, les travaux de la place de la République à proprement parler (la trémie de sortie du parking Arsenal est en cours de construction) pourraient débuter en 2009, avant le grand chantier du Transport en Commun en Site Propre. L’aménagement du tout nouveau quartier de l’Amphithéâtre se poursuivra quant à lui parallèlement à quelques projets immobiliers d’envergure dans l’agglomération. A noter enfin, le développement de l’Institut La Fayette, avec l’Institut Jean Lamour et Georgia Tech. Celui-ci travaillera sur les nanotechnologies mais aussi sur l’optoélectronique. A la base des télécommunications par fibre optique, cette discipline repose notamment sur les modifications apportées à la lumière.

La cité ducale n’aura rien à en vier à sa voisine, avec le début des travaux, la poursuite ou l’aboutissement de grands projets de rénovation urbaine comme ceux de Plaine Rive Droite, Nancy Grand Cœur, du Palais des Congrès ou de la place Thiers, sans oublier Artem. 2009 verra d’ailleurs la pose de la première pierre de l’Ecole des Mines.

Lire la suite2009 ou l’année des grands chantiers ?

Investissement chez Corus Rail à Hayange

La direction du groupe a récemment annoncé qu’elle investira à Hayange pour fabriquer des rails de grande longueur. Le site deviendra ainsi plus compétitif dans la perspective de la relance des lignes à grande vitesse. Corus Rail, qui emploie 450 personnes, produit à Hayange quelque 330 000 tonnes de rails avec des blooms venant d’Angleterre … Lire la suiteInvestissement chez Corus Rail à Hayange

Gandrange ou l’arnaque à la française

Le plan de revitalisation du bassin de Gandrange ne répondrait pas du tout aux promesses faites par le président français. Les centrales à gaz de Poweo n’y sont même plus envisagées, le centre de formation est réduit à sa plus simple expression et le soutien à la sous-traitance sous-estime les besoins. Le compte n’y est absolument pas. Tel est le constat que l’on peut une nouvelle fois tirer des promesses faites à la Lorraine. Effet d’annonce, illusions, vaines paroles. Les Lorrains trouvent de plus en plus de mots pour exprimer leur désarroi face au désintérêt clairement affiché par Paris et son gouvernement. Ainsi, les centrales à gaz Poweo promises pour Gandrange ont disparu du projet de revitalisation. Pire, le montant des investissements est loin d’être garanti, notamment les 1,6 millions d’euros à Florange. Qui plus est l’impact de la crise économique actuelle n’est même pas pris en compte. Une autre question demeure : Que met-on à la place des centrales à gaz de Poweo ? ArcelorMittal et la France rechignent toujours à s’engager par écrit. Pour certains, c’est tout simplement une affaire bâclée. On traite vraiment les Lorrains comme des malpropres.

Lire la suiteGandrange ou l’arnaque à la française

FM Logistic : de Moulins à Woippy

La direction de FM Logistic, groupe familial mosellan implanté à Phalsbourg et qui possède 14 000 collaborateurs dans le monde, pour un chiffre d’affaires de 680 millions d’euros,  l’assure : « Nous voulons rester à Woippy ! »  En effet, ce site dispose de collaborateurs aux compétences « exceptionnelles » et d’une localisation idéale, à proximité des axes routiers et ferroviaires. Les activités de conditionnement alimentaire de Moulins-lès-Metz vont être transférées à Woippy, dont le site abandonné par HP, fait l’objet d’une stratégie de revitalisation ambitieuse. C’est donc une page d’histoire qui se tourne à Moulins-lès-Metz, où le groupe Faure et Mauchet qui possède FM Logistic avait repris les locaux de l’ancienne chocolaterie Chocometz. Mais pour mieux comprendre la situation, revenons sur les faits. 
Le 19 décembre dernier, les salariés de FM apprenaient la résiliation du contrat qui lie leur société au puissant group américain Hewlett-Packard (HP), unique client du site de Woippy. Cette décision avait pour conséquence la suppression de 169 emplois d’ici avril 2009 et 320 de plus en avril 2010, soit la totalité des 489 salariés du site, si aucun nouveau client n’était trouvé. HP, qui depuis 1993 confiait au logisticien mosellan la préparation et le conditionnement de ses imprimantes laser et à jet d’encre, a en effet décidé de délocaliser ces activités dans une de ses usines en Malaisie. Malheureusement, ce plan de suppression d’emplois n’est aujourd’hui pas remis en cause et les négociations avec les partenaires sociaux se poursuivent. Les syndicats n’excluent pas d’ailleurs des actions en justice contre HP. Celui-ci « pratique de même avec un autre sous-traitant en Allemagne ». Et d’annoncer que des contacts avec des syndicats allemands sont en cours pour envisager « une action concertée au niveau européen».  

Lire la suiteFM Logistic : de Moulins à Woippy

Et si la reconnaissance venait de New York ?

Chaque année, le célèbre New York Times publie un classement des 44 meilleures destinations pour la nouvelle année.  Et pour 2009, une excellente nouvelle pour la Lorraine et la ville de Metz en particulier, a traversé l’Atlantique. En effet, dans la liste établie par les journalistes Américains Seth Sherwood et Gisela Williams figure la cité … Lire la suiteEt si la reconnaissance venait de New York ?

Metz en quête de reconnaissance

La Lorraine, et plus particulièrement Metz, mériteraient à être davantage connus, surtout de la France de l’intérieure, alors que paradoxalement la province et sa principale ville jouissent d’une excellente réputation Outre-Rhin. Cependant, après l’arrivée timide du TGV Est, l’ouverture prochaine du Centre-Pompidou, donnera certainement un peu plus de visibilité à la cité et devrait accroître son potentiel touristique. Le tourisme d’affaire constitue actuellement le plus important segment, puisque comptant pour 65% dans la fréquentation touristique. Mais, pour le premier magistrat de la ville, « il convient de faire venir une première fois les gens à Metz pour dépasser l’image d’une ville minière compte tenu du passé : les crises dans la sidérurgie et maintenant, militaire. Vue de l’Ouest notre ville serait industrielle. Mais c’est peut-être aussi de notre faute : nous ne sommes pas suffisamment fiers d’être Messins. C’est une modestie, pas un complexe ». En effet, c’est cette bien triste image qu’il faut dès à présent remplacer par celle d’une ville verte (plus de 480 hectares d’espaces verts), bleue par l’omniprésence de l’eau (plan d’eau, Moselle, canal de Jouy et autres bras morts) et ocre, par la couleur si caractéristique des façades des habitations et des monuments donnée par la fameuse pierre de Jaumont, sans oublier la reine mirabelle. Ainsi, dans l’optique de se propulser au rang des villes culturelles et d’affaires, la cité a rénové son patrimoine architectural exceptionnel et son activité s’est largement tertiarisée. De toute façon, Metz n’a jamais été une ville minière et sidérurgique. Il n’y a pas de minerai ici, contrairement au Nord de l’agglomération, en direction de Thionville ou de Briey.

Lire la suiteMetz en quête de reconnaissance

Les soldes de la discorde ?

Alors que nombres d’associations de commerçants s’étaient élevées en Lorraine à propos de la date avancée des soldes afin de concurrencer les voisins européens, notamment luxembourgeois et belges, les trois départements lorrains autorisés à démarrer cinq jours plus tôt ont vu leurs chiffres exploser. Il  est vrai qu’en annonçant cette mesure si tardivement, le gouvernement … Lire la suiteLes soldes de la discorde ?

Quand l’argent prédomine sur le bon sens…

La bataille contre le froid des semaines passées était déjà perdue à Metz. A Nancy, l’espoir demeurait encore. La pelouse du stade Saint-Symphorien était complètement gelée, malgré la bâche déployée. Résultat : la rencontre entre le Football Club de Metz et l’Athlétique Club d’Ajaccio fut décalée. Celle entre l’AS Nancy-Lorrain et l’OGC Nice connut le même sort. Pourtant, retransmission télévisuelle oblige, la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) avait sortit les grands moyens : bâche chauffante maintenant la pelouse à une température de 7°C environ. Malheureusement pour le club et l’agglomération, l’arbitre prit la bonne décision, à savoir annuler la rencontre, afin de préserver l’intégrité des joueurs. En effet, la pelouse du stade Marcel-Picot avait eu le temps de regeler, juste après que les agents de la CUGN aient retiré la bâche. Conclusion de cette vaine opération : plusieurs milliers d’euros partis en fumé, ou plus précisément, dans le chauffage au fuel de la pelouse.

Cette histoire ne serait pas aussi dramatique si les collectivités dépensaient autant d’énergie pour sauver la vie des sans-abris qui meurent de froid dans les centres-villes ou dans les bois. Mais que voulez-vous, notre monde est fait comme cela. L’argent prédomine souvent sur le bon sens. On préfère ainsi sans remord essayer d’assurer les recettes d’une chaîne de télévision privée qui nous a fait la bonne grâce de retransmettre une équipe lorraine, une fois n’est pas coutume, mais en plein cœur de l’hiver, par des températures nocturnes de – 10°C ! Mais tenez-vous bien, le pire, c’est que l’ASNL devra encore payer les frais de déplacements et de d’hébergement de ses hôtes niçois du soir ! La télévision gagne donc dans tous les cas, que le match soit retransmis ou non, les indemnités et l’argent sont là. A quoi bon se démener autant alors ?

Lire la suiteQuand l’argent prédomine sur le bon sens…

Verdun : le collège Maurice Barrés en sursis

Le président du Conseil Général de la Meuse a repoussé d’un an le vote sur la fermeture du collège Maurice Barrés de Verdun. Ce recul inattendu intervient après plusieurs mois de contestation de la part des personnels de l’établissement, des élèves, de leurs parents ainsi que d’une partie de la population verdunoise. Il intervient aussi … Lire la suiteVerdun : le collège Maurice Barrés en sursis

Restructurations militaires : la France se fout (encore) de la Lorraine !

Alors que de l’autre côté des Vosges, à Colmar, on exulte, les Lorrains font une nouvelle fois grise mine. En effet, l’unité allemande qui semblait promise à Bitche ne traverserait finalement pas la bonne frontière. La chancelière aurait donné, de sources allemandes et alsaciennes, son feu vert à l’arrivée de 500 soldats allemands à Colmar. On imagine toute la consternation du camp lorrain. Mais que voulez-vous, nos voisins semblent souffrir terriblement le martyr. A tel point qu’il est normal de leur attribuer une telle surcompensation, fruit une nouvelle fois, d’un marchandage politique odieux et illégitime. 
Rappelons qu’à la fin de l’année dernière, un bataillon de la Bundeswehr devait arriver en France dans le cadre des compensations des restructurations militaires et de l’amitié franco-allemande. Trois villes étaient au départ pressenties pour accueillir ces soldats : Bitche, Metz et Strasbourg qui dispose de l’Etat-major de l’Eurocorps. Entre temps, le président français s’était engagé à venir à la fin de l’année 2008 en Moselle pour apporter des solutions au départ de nombreux militaires. Résultats : peanuts et on l’attend toujours. Calendrier international oblige, ce dernier avait alors différé sa visite début 2009. On est au deux-tiers du mois de janvier, et les Lorrains ne voient toujours rien venir à l’horizon. Le délai d’attente pour un rendez-vous chez un ophtalmologiste est moins long ! 

Lire la suiteRestructurations militaires : la France se fout (encore) de la Lorraine !

En passant par la Lorraine…

Certains journalistes devraient vraiment prendre des cours de géographie. En effet, il n’est pas rare d’entendre quelques confusions, parfois grossières, au sujet de la localisation de la capitale administrative de la Lorraine. La cité ducale a heureusement plus de chance. Peut-être est-ce grâce à l’AS Nancy-Lorraine, qui évoque le nom de notre province ? Mais que … Lire la suiteEn passant par la Lorraine…

Un nouvel Eco-parc à Pierrepont !

La famille lorraine des Eco-parcs devrait encore s’agrandir, puisqu’un nouveau projet tout aussi novateur prévoit de reconvertir le site de Faurecia de Pierrepont, partiellement transféré à Villers-la-Montagne, en éco-constructions et en vitrine du développement durable. Ainsi, selon les décideurs locaux, la solution pérenne pour transformer l’image et la sinistrose de cette usine angoissante doit passer … Lire la suiteUn nouvel Eco-parc à Pierrepont !

Premier bilan mitigé pour les Marchés de Noël 2008 à Metz

Même si l’édition 2008 est bien meilleure que ce que la conjoncture économique ne laissait présager, la puissante fédération des commerçants de Metz reste sur une impression mitigée. La principale chose à redire vient du marché de l’Esplanade où les principales sources d’attraction qui plaisent tant aux familles que sont la patinoire et la grande … Lire la suitePremier bilan mitigé pour les Marchés de Noël 2008 à Metz

Lancement de la M’box, la boîte de séjours clés en main de la Meuse

Après la Smartbox et la Wonderbox, voici la M’Box, une nouvelle venue au sein de ces chèques cadeaux d’un genre qui font fureur et occupent actuellement la troisième place des cadeaux les plus désirés des Français. Un créneau touristiquement porteur qui n’est donc pas passé inaperçu du côté du comité départemental de tourisme de la … Lire la suiteLancement de la M’box, la boîte de séjours clés en main de la Meuse

Walygator reprend des couleurs

400 000 visiteurs se sont pressés la saison dernière dans les allées du parc d’attraction lorrain, qui a donc vu sa fréquentation augmenter de 25%. Le parc a retrouvé une bonne image, il est propre et bien entretenu. En témoigne le chiffre d’affaires de 7 millions d’euros. Le renouveau de Walygator tient d’une stratégie commerciale dynamique … Lire la suiteWalygator reprend des couleurs

L’UGR prend racine

L’Université de la Grande Région commence véritablement à exister à travers quelques premières réalisations concrètes qui appellent de nouveaux projets ambitieux. En effet, 6,2 millions de subventions se sont vues attribuer à l’UGR pour le programme européen Interreg IV. L’UGR se donne en outre trois ans pour accentuer son développement sur cinq axes : la communication, … Lire la suiteL’UGR prend racine

Et un Eco-parc de plus ! Le plus important du Grand Est qui plus est !

Le groupe Ecologgia vient de lancer la construction à Maxéville du plus grand parc tertiaire écologique de l’Est de la France. Baptisé Eco-parc Nancy Saint-Jacques, celui-ci abritera 80 000 m² de bureaux qui seront répartis sur 15 hectares. Ces derniers bénéficieront notamment d’une conception bioclimatique offrant des consommations énergétiques minimisées, de puits canadien, de systèmes … Lire la suiteEt un Eco-parc de plus ! Le plus important du Grand Est qui plus est !

Un internat pour les sportifs et les musiciens de haut niveau fin 2009

Cet internat actuellement en construction à côté de l’établissement de l’Arsenal à Metz sera une structure particulièrement innovante et qui n’a pas d’équivalent en France. Pour un budget de 7 millions d’euros, la Moselle pourra bientôt s’enorgueillir de compter parmi ses équipements scolaires un dispositif d’excellence de 83 places. Rien n’a été négligé pour accueillir … Lire la suiteUn internat pour les sportifs et les musiciens de haut niveau fin 2009

La Lorraine lance (enfin) sa campagne publicitaire

« A chacun sa Lorraine », tel est le titre et le slogan de cette campagne de promotion tant attendue de notre belle province lancée sur entre autres sur internet et dans les salles de cinémas de la région. Après, beaucoup trouveront à redire sur la durée, légèrement courte de ce spot, 34 secondes. Mais le symbole est fort, d’autant plus, qu’apparemment ce spot serait le premier d’une série. On ne peut que s’en réjouir. Si le but de cette campagne publicitaire est évident : il s’agit en effet de montrer aux spectateurs beaucoup de grands espaces boisés ou lacustres, de paysages naturels préservés, afin de casser et de rompre avec l’image grise et industrieuse mais non représentative de la Lorraine, elle présente néanmoins quelques redondances dans le choix des images montrées. De même, si l’on ne peut tout présenter, on notera quelques grands absents lors de ce premier volet qui seront peut-être comblés au fur et à mesure de l’avancée de la série, comme le massif des Vosges enneigé, la cathédrale de Metz ou le château de Malbrouck à Manderen. 
C’est donc un bon début puisqu’il vient remplir un vide cruel. Mais il faudrait encore autre chose si l’on veut vraiment, par la suite, montrer l’image d’une région dynamique, qui bouge et qui va de l’avant. Pourquoi ne pas pour les prochains spots envisager une musique pop rock de type Linkin Park ou  électro-acoustique, qui accompagnerait de manière rythmée des vues sur les différents gros chantiers actuellement en cours en Lorraine, comme ceux du Centre Pompidou Metz et du Center Parcs du bois des Harcholins dans le pays de Sarrebourg ? Pourquoi ne pas y ajouter également ceux de la rénovation urbaine de Nancy ou encore des quartiers gare de Metz et de la cité ducale en pleine transformation ? Le tout en vitesse accélérée où l’on voit les grues tourner ? Pourquoi ne pas inclure de même des images du TGV et du TER ultramoderne en pleine vitesse afin de créer une certaine dynamique ? De plus, pour ce qui est des transports, une ou deux prises de l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine permettraient de présenter le visage d’une province qui avance et qui se développe dans l’optique d’attirer de nouveaux investisseurs et de redonner confiance aux Lorrains.   

Lire la suiteLa Lorraine lance (enfin) sa campagne publicitaire

Metz aura son marathon en 2010 !

La première ville de lorraine renoue avec la tradition du marathon, épreuve qu’elle avait abritée de 1973 à 1993, sous l’appellation de « Marathon de Lorraine ». Rendez-vous donc le dimanche 17 octobre 2010. Ainsi, si les coureurs cyclistes avaient le Circuit de Lorraine, les coureurs tout cours retrouveront leur épreuve fétiche. Le projet messin répond à … Lire la suiteMetz aura son marathon en 2010 !

Résulats de la boîte à idées

Comme  promis, nous allons faire le compte-rendu des idées reçues. Dans la mesure où bien trop peu de messages ont été reçus, nous n’établirons pas de classement, mais présenterons, par respect de nos lecteurs et des auteurs de ces posts, chacune des idées. 

Ainsi, Ramozed de Mirabelle, en échos à la thèse sur la conurbation Metz-Thionville, préconise de « créer une Grande Ville en Lorraine » en se basant sur l’analyse, ainsi que sur les travaux de Patricia Zander, docteur en géographie et dont nous avons présenté dernièrement la thèse. En effet, la Lorraine a cruellement besoin d’une véritable locomotive capable de concurrencer les grandes métropoles françaises et continentales, afin d’attirer des investisseurs, des porteurs de projets, et souvent, d’emplois. Mais si la conurbation Metz-Thionville est une piste à méditer parmi d’autres, la locomotive lorraine semble plus être la métropole Metz-Nancy, puisque chacune de ces deux villes n’a pas suffisamment de  poids pour jouer et exister seule dans la concurrence mondiale. Après, appliquer l’idée d’une supra-communauté entre les deux agglomérations, est une toute autre histoire. 

Lire la suiteRésulats de la boîte à idées

Le 5 janvier, c’est fête nationale !

La Lorraine a, comme beaucoup d’Etat et de nations, sa propre fête nationale. Celle-ci, loin d’être le 14 juillet français, se déroule le 5 janvier et commémore avec force et émotions, la victoire des Lorrains lors de la fameuse Bataille de Nancy, un certain 5 janvier 1477. En effet, cette date marque un important tournant … Lire la suiteLe 5 janvier, c’est fête nationale !

Communiquer encore et toujours …

Les soldes d’hiver ont débuté avec un peu d’avance en Lorraine, Vosges exceptées, qui resteront à l’heure de Paris pour une ouverture le 7 janvier.  Mais encore faudrait-il informer les consommateurs de cette avant première lorraine. C’est en tout cas ce que pense la puissante fédération des commerçants à Metz, avec raison d’ailleurs, car pour … Lire la suiteCommuniquer encore et toujours …

Discours du Nouvel An des BLE

Le soleil se lève toujours à l’Est Certains doivent commencer à penser qu’il n’y aura pas d’aube pour notre Lorraine. Cette dernière semble en effet plongée dans les ténèbres d’une nuit éternelle, qui ne paraît plus finir. Pourtant l’espoir demeure, un espoir de fou, certainement, mais un espoir quand même, de voir la Lorraine retrouver … Lire la suiteDiscours du Nouvel An des BLE