Lancement d’un parc écologique à Nancy

Le premier parc tertiaire entièrement écologique de France va prochainement voir le jour à Nancy. Les travaux viennent tout juste de débuter. Ce projet est porté par le promoteur concepteur nancéien Ecologgia, qui fait du développement des énergies renouvelables et de l’utilisation des matériaux sains son crédo. Le parc, qui s’étendra sur plus de quinze hectares, est situé entre le site du Zénith et le centre d’activités Saint-Jacques. 80 000 mètres carrés de bureaux sortiront de terre. Les bâtiments vont être construits avec des matériaux sains, ayant par conséquent des performances énergétiques idéales. Mais l’ambition du promoteur ne s’arrête pas là. Tout le site fera la part belle aux énergies renouvelables et à la récupération d’eau.  Quand Nancy et la Lorraine inaugurent une nouvelle ère de l’écologie…  

5 réflexions au sujet de “Lancement d’un parc écologique à Nancy”

  1. A Metz, dans la zone de l’Amphithéâtre qui va jouxter le Centre Pompidou Metz, va naître tout un quartier qui sera le précurseur du développement durable : 96000 m2 d’activité (commerce, bureaux, logement) et le tout à 82 minutes de Paris. Ce sera donc un cadre de travail extraordinaire et exceptionnel où cette démarche environnementale sera centrale. Ainsi l’a rapporté Jean Luc BOHL, président de la CA2M

  2. Ouais, pour revenir au projet nancéen, il faut dire que ceux qui les portent, ne sont pas des débutants et qu’ils y ont longtemps réfléchi.
    Tout ça à 78 minutes de paris; ce qui n’apporte rien en la matière, mais qui fait bien moussé !
    Pour celui de moselle, ben on verra mais effectivement, ce n’est pas le sujet et pas d’actualité.
    Bonne soir, les petits, faîtes de beaux rêves.

  3. Si je ne m’abuse, le projet de parc d’activité écologique de Saint-Jacques à Maxéville (et non Nancy) a été pensé depuis plusieurs années. Des investisseurs privés se sont d’ailleurs engagés.
    Quand au quartier de l’Amphi à Metz où je suis mieux informé, il ne s’agit pas de la même chose mais plutôt d’un concept plutôt novateur de quartier centre agglomérant pour un même paté d’immeubles, des bureaux, de l’habitats, des loisirs, des commerces et des services à la personne. Pour le moment, les travaux de seulement deux patés sont programmés, et en ces temps de crise, le reste paraît plus incertain…

  4. Il est certain que construire un parc écologique est plus aujourd’hui une annonce forte au niveau image qu’autre chose. Mais on peut quand même se réjouir que les construction modernes et notamment les bureaux soient conçus de manière plus ‘intelligente’.
    Je bosse sur un technopole, et je peux vous dire que les bureaux construits dans les années 80 sont thermiquement aberrants.
    Une remarque à propos de Maxéville au lieu de Nancy : à Nancy on ne fait pas de différence, la petite couronne est tellement intégrée (communauté urbaine oblige) que dans l’idée cela ne change pas grand chose.
    Concernant le quartier de l’amphithéatre, c’est sur que c’est la plus mauvaise période pour commencer et surtout commercialiser une projet de cet ampleur.
    Une mixité bureaux, habitat, loisirs et commerce n’est pas vraiment novateur, toutes les grande villes construisent leurs quartiers neufs de cette manière. Le quartier meurthe-canal urbanisé à 50% associe déjà ces différentes parties. Mais il n’est certes pas ‘écologique’, seul élément qui effectivement est novateur dans le cas du quartier de l’amphithéatre.

Laisser un commentaire