La Meurthe-et-Moselle passe à la vitesse supérieure !

Dans le sillage de la Moselle, le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle entre dans la phase opérationnelle de la construction de son réseau de fibre optique, avec pour objectif ambitieux d’avoir connecté la totalité de son territoire en 24 mois.

 

Le chantier s’annonce titanesque par les chiffres : 800 km de réseau, 197 stations de bases Wifimax, 93 zones d’activité irriguées en fibre optique, 86 collèges et une quarantaine de sites départementaux à installer et à équiper ! Le tout, pour un investissement de 70 millions d’euros sur 20 ans. Voilà ce que nécessite la construction du réseau meurthe-et-mosellans à haut débit de deux mégas minimum qui devra garantir l’accès pour tous aux nouvelles technologies. Le dispositif supprimera en outre et en priorité les zones non couvertes, dites « blanches », dans le but de rétablir l’équité entre les différents utilisateurs. Il s’agira de créer une boucle optique sur l’ensemble du territoire qui servira ensuite de support pour faire transiter les données numériques, soit en hertzien, soit via le cuivre. Le réseau sera constitué de nœuds de raccordement reliés à des serveurs centraux. Les données seront enfin gérées par des opérateurs internet.  

 

Restera donc aux Vosges et à la Meuse d’emboîter le pas pour disposer d’un véritable réseau de haut débit à l’échelle de tout l’espace lorrain.

 

Après l’arrivée du TGV, la Lorraine entre définitivement dans l’ère de la grande vitesse !

 
 

Laisser un commentaire