La Lorraine aux Lorrains

Les récents commentaires de M. François Grosdidier, maire de Woippy et membre de l’UMP, au sujet de l’indignation de certains élus mosellans, notamment le député Denis Jacquat, les maires de Marly et d’Augny ainsi que du sénateur Jean-Louis Masson, par rapport aux propos scandaleux du maire de Vesoul et membre du gouvernement, M. Joyandet, sont révélateurs d’un problème récurrent qui affecte particulièrement la Lorraine, à savoir la mise de côté de l’intérêt régional, de l’intérêt lorrain. Alors que la démarche volontariste des élus mosellans mentionnés plus haut paraît justifiée, rappelons juste que M. Joyandet avait soutenu que pour sauver la base aérienne de Luxeuil, des sites comme Metz devaient être supprimés alors qu’ils ne devaient pas l’être,  et que pour une fois des Lorrains osent défier Paris d’une certaine manière, il a malheureusement fallu que M. Grosdidier vienne ajouter son grain de sel, vienne tout sabrer.

Dès lors, nous sommes en droit de nous poser plusieurs questions : M. Grosdidier a-t-il agit par simple intérêt personnel ? Non, nous dira t-il. A-t-il lors agit par attrait du pouvoir en espérant se faire valoir aux yeux du parti pour ainsi glaner un poste à responsabilité nationale ? Qu’espérait-il donc en retour ? Encore une fois l’intérêt régional fut bafoué par des égoïsmes locaux, par l’intérêt personnel d’un individu assujettis à ses ambitions personnelles. Après l’aéroport MNL, après Vandières, après l’A 32, l’histoire semble se répéter pour la carte militaire.  Ce sentiment d’abandon de l’intérêt lorrain est encore plus exacerbé par le fait  que le destin et les rennes de la Lorraine ne sont pas entre les mains de Lorrains. Nombre de décideurs, d’élus prépondérants et influents ne sont pas originaires de la région, le président du Conseil régional, M. Masseret en est un parfait exemple. Ainsi, il paraît difficile de concevoir et même d’imaginer qu’au-delà de la fierté, de la reconnaissance et du pouvoir que peuvent leur octroyer leurs fonctions, ces individus aient une véritable passion pour la Lorraine, l’envie de se battre pour elle et aient simplement la foi en son avenir. Bref, beaucoup se sentent dès lors peu ou pas concernés par notre région. Pensez-y cher électrices et électeurs lorrains, pensez aux intérêts qu’ont vos élus à vous représenter et jugez sur les faits et leur éventuelle action… 

Laisser un commentaire