Nancy, je t’aime, moi non plus

 A l’heure où la Lorraine affichait un semblant d’unité au moment du projet universitaire lorrain dans le cadre du plan Campus ou encore lors de l’annonce des conséquences de la réforme des armées, avec, comme point d’orgue, la présence symbolique du maire de Nancy défilant aux côtés des élus mosellans pendant la mobilisation générale du 6 septembre 2008 à Metz, les vieux démons de la rivalité entre les deux métropoles lorraines, et plus généralement entre les départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle par extension, refont déjà surface. En témoignent, les polémiques autour d’autres grands projets structurants et des infrastructures comme l’A 32. Dès lors, il parait légitime de se poser la question d’où vient justement cette rivalité qui persiste  durablement et qui compromet à chaque fois le développement de notre région.

Lire la suiteNancy, je t’aime, moi non plus

Bienvenue en Sibérie !

Je peux très bien concevoir les réticences qu’ont certains agents de l’INSEE ou de l’INRAP à vouloir s’installer à Metz dans le cadre des compensations promises à la capitale lorraine au sujet de la réforme des armées, pour des raisons ou des contraintes familiales par exemple. En effet, il est vrai qu’une telle décision même si elle est bien évidemment louable pour notre ville du fait de cette nouvelle saignée infligée, n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les intéressés. Dès lors, pour des familles qui doivent envisager du jour au lendemain un éventuel départ pour Metz, une telle annonce peut-être un véritable électrochoc, surtout si elles venaient par exemple d’acquérir une maison ou envisager un avenir différent.

Lire la suiteBienvenue en Sibérie !

La Lorraine aux Lorrains

Les récents commentaires de M. François Grosdidier, maire de Woippy et membre de l’UMP, au sujet de l’indignation de certains élus mosellans, notamment le député Denis Jacquat, les maires de Marly et d’Augny ainsi que du sénateur Jean-Louis Masson, par rapport aux propos scandaleux du maire de Vesoul et membre du gouvernement, M. Joyandet, sont révélateurs d’un problème récurrent qui affecte particulièrement la Lorraine, à savoir la mise de côté de l’intérêt régional, de l’intérêt lorrain. Alors que la démarche volontariste des élus mosellans mentionnés plus haut paraît justifiée, rappelons juste que M. Joyandet avait soutenu que pour sauver la base aérienne de Luxeuil, des sites comme Metz devaient être supprimés alors qu’ils ne devaient pas l’être,  et que pour une fois des Lorrains osent défier Paris d’une certaine manière, il a malheureusement fallu que M. Grosdidier vienne ajouter son grain de sel, vienne tout sabrer.

Lire la suiteLa Lorraine aux Lorrains

La vérité cachée

Il est des lieux oubliés, perdus au plus profond de la conscience collective, des lieux que certains ne souhaitent pas voir ressurgir, ni mêmes évoqués. Le site de la Mothe en Bassigny situé aujourd’hui en Haute-Marne est l’un d’entre eux. Cette ancienne cité fortifiée demeure encore maintenant le symbole de la résistance lorraine face à l’envahisseur français. Qu’en reste t-il de nos jour ? Rien ou presque, à peine l’ombre d’un souvenir, puisque la ville fut complètement rasée puis recouverte d’une forêt sous Napoléon I er. C’est d’ailleurs ce dernier qui plaça volontairement le site de la Mothe en dehors de la Lorraine Aucune stèle, aucun monument digne de ce nom, ne rappelle ce fait d’arme majeur. Et pour cause. La Mothe représentait et représente toujours un danger potentiel.

Lire la suiteLa vérité cachée

Vous avez dit Vandales ?

M. Claude Bellei, actuel maire de Vantoux, a fait une belle carrière dans le monde des médias. Il en aurait fait encore une meilleure dans l’univers du cirque. En interprétant ce numéro magistral sur la scène publique française que constitue ce retentissant changement de nom des habitants de sa commune, il a fait rire le … Lire la suiteVous avez dit Vandales ?

Mobilisation contre la réforme des armées

Fier de mes racines lorraines et mosellanes, j’ai fait le déplacement samedi à Metz depuis la région parisienne afin de répondre présent à l’appel de mobilisation générale et de manifestation lancée par le premier magistrat M. Dominique Gros pour défendre les intérêts de Metz, ma ville de naissance et de cœur, et pour protester contre les conséquences honteuses et iniques de la réformes des armées dans l’agglomération messine. Je suis retourné le lendemain à Paris, pour raison professionnelle, complètement outré, indigné et révolté par le nombre excessivement faible de manifestants venu soutenir leur ville en ces heures particulièrement sombres et difficiles. Malgré les craintes que je pouvais légitimement nourrir, je n’imaginais pas un seul instant que le peuple messin pouvait être à ce point timoré. Ce manque d’intérêt et de considération pour la capitale lorraine est véritablement inacceptable et fait injure au glorieux passé de la ville.

Lire la suiteMobilisation contre la réforme des armées

Vendre la Lorraine

J’avais déjà fait part précédemment dans vos colonnes (RL du 24/08/08) de ma joie de voir enfin figurer la ville neuve de Longwy, fortifiée par Vauban au patrimoine mondial de l’humanité. J’y avais également décris les autres candidats lorrains potentiels à une telle distinction. C’est donc avec un certain plaisir que j’ai découvert dans votre … Lire la suiteVendre la Lorraine

Un manque cruel de communication

Dernièrement, en parcourant vos colonnes, j’ai pu lire tout le désarroi de certains professionnels du tourisme messins. Ils constatés avec amertume l’absence d’ « effet TGV » sur l’agglomération. Mais, malgré l’espoir légitime que pouvait susciter l’arrivée du TGV Est, il n’est en réalité pas étonnant d’observer l’impact relativement faible qu’il y a pu avoir jusqu’à présent sur la Lorraine et plus particulièrement sur Metz, d’un point de vue économique et touristique. La faute à un manque cruel de communication national juste avant l’arrivée du dit TGV, d’action marketing « agressive » et lisible en vue de promouvoir l’attractivité du territoire messin et ses richesses architecturales. Pour dire vrai, il n’y a eu absolument aucune action de communication commune au niveau régionale. Metz a même été complètement occulté dans les différentes présentations de la SNCF et de certains magazines au sujet de la mise en circulation du TGV Est. On a surtout parlé de Strasbourg, parfois de Nancy et de Reims. Et de manière invraisemblable pratiquement jamais de Metz ! Comment voulez-vous donc attirer les Franciliens qui constituent une cible et une clientèle évidente avec une telle liaison reliant Paris au Grand-Est ?

Lire la suiteUn manque cruel de communication

La Lorraine sportive à la traîne

Je suis étonné et consterné de constater qu’à l’exception de Metz et de Nancy, les deux premières concentrations urbaines de Lorraine, trop peu de villes de la région sont, sur le plan sportif, dignement représentées à l’échelon national, en comparaison à d’autres provinces telles que le Nord-Pas-de-Calais et la Bretagne qui comptent par exemple 5 … Lire la suiteLa Lorraine sportive à la traîne

La Lorraine à l'UNESCO

Lorrain d’origine, je me suis réjoui à l’annonce de l’inscription de Longwy au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco pour sa ville neuve et ses fortifications Vauban. Longwy rejoint ainsi Nancy sur cette prestigieuse liste. Cependant, d’autres sites lorrains méritent également d’y figurer. L’un d’entre eux a d’ores et déjà engagé la démarche, à savoir … Lire la suiteLa Lorraine à l'UNESCO

Réforme des armées

On ne peut être qu’indigné et révolté des conséquences de la réforme des armées, cette nouvelle saignée pour la Lorraine. Un nouvel ouragan après ceux de la fin de la sidérurgie, du charbon et des difficultés du textile et de la chimie s’est abattu sur une Lorraine qui tente de survivre tant bien que mal. … Lire la suiteRéforme des armées